Santé du Chihuahua

santa-chihuahua

Bien gérer la santé de son chihuahua.

Le chihuahua malgré sa petite taille n’est pas un chien fragile comme beaucoup se l’imagine. Seule la reproduction est difficile. Le chihuahua est généralement un chien robuste, qui bénéficie d’une bonne espérance de vie.

A l’élevage la santé du chihuahua passe, outre une alimentation équilibrée par le respect des calendriers de vaccination, de vermifugation et des traitements antiparasitaire. Ensuite quelques petits soins simples et beaucoup d’amour font de mes Chihuahuas des chiens biens dans leurs poils.

Il faut porter une attention particulière aux dents de l’adulte chihuahua qui sont sujettes à la formation de tartre car comme beaucoup de petits chiens, a tendance à ne pas mâcher ses croquettes. Ses dents sont petites.

alimentation-chihuahua

Nourrir son chiot chihuahua ne doit pas être une formalité, ni une corvée puisqu’il s’agit de donner à son Chihuahua tous les éléments nécessaires à son développement harmonieux.

Chez cette race, on ne tiens pas compte de la taille, mais seulement du poids. Le poids idéal se situe entre 1,5 et 3 kilos.

Le Chihuahua est officiellement la plus petite race de chiens au monde, il convient de garder une certaine mesure.

sant-du-chiot-chihuahua
santé du chihuahua

Les oreilles du jeune chiot chihuahua ne sont pas toujours redressées. Quelquefois elles le sont, puis retombent quelques jours, se redressent à nouveau.

Puces, poux et tiques sont les parasites du chihuahua les plus fréquents et peuvent non seulement gêner leur hôte mais aussi lui transmettre des maladies ; c’est pourquoi une surveillance régulière du poil de votre Chihuahua sera nécessaire afin de pouvoir agir dès l’apparition d’un de ces parasites.

164624-hypoglyc-mie-chez-le-chihuahua

L’hypoglycémie du chiot chihuahua

Chez les petits gabarits aussi appelé « baisse de sucres dans le sang » également appelé baisse d’énergie.

Les chiots en croissance ont un métabolisme très rapide et n’ont pas de réserve de graisse, de plus leur foie n’est pas encore suffisamment développé pour assurer le maintien d’un taux de sucre normal quand la demande devient trop grande. Si un chiot saute un repas ou s’excite beaucoup trop cela suffit à causer une baisse de glycémie. L’animal peut avoir une perte de connaissance si vous ne réagissez pas assez vite.

sant-hypoglyc-mie-chihuahua
hypoglycémie chez le chihuahua

Donnez du sucre !!

Le mieux est de donner du sirop sucré (lait concentré sucré, sirop d’érable, du miel, du nutrigel…) en mettre un peu dans la bouche du chiot à répétition.

Chez les chiens de race miniature comme le chihuahua, l’hypoglycémie se rencontre presque uniquement chez les chiots de tout petit poids en croissance, donc généralement dans les deux à cinq mois de vie.

La luxation de la rotule anomalie présente aussi chez le chihuahua

La luxation de la rotule est un problème très fréquent sur toutes les petites races miniaturisées. Environ 30% des chihuahuas seraient touchés. La luxation congénitale de la rotule est due au fait que la trochlée est peu creusée chez les animaux atteints.

La luxation médiale de la rotule est fréquente chez de nombreuses races de petite taille : yorkshire terrier, papillon, caniche toy, loulou de Poméranie, bichon et chihuahua.

Même si deux géniteurs sont considérés comme indemnes. Un ascendant lointain dans le pedigree peut être responsable de cette anomalie et toucher un seul chihuahua d’une portée après plusieurs générations.

Un éleveur aussi consciencieux soit il ne pourra jamais tout garantir sur la production de ses chiots, malheureusement de nombreuses tares sont présentes dans toutes les races de chiens !

Qu’est-ce que la luxation de la rotule ?

La rotule est un petit os de forme triangulaire. Il permet la flexion et l’extension du genou. Ainsi, la rotule glisse dans la trochlée fémorale, en cas de luxation elle en sort.

La luxation de la rotule peut être favorisée par un creusement insuffisant de la trochlée, un défaut d’aplomb ou un traumatisme.

La luxation peut toucher un ou les deux membres postérieurs. Il existe différents degrés 1,2,3 et 4 en fonction de la gravité du problème.

Quelle en est la cause ?

La luxation peut être due à un problème héréditaire ou à un traumatisme.

Elle peut aussi être causée par un accident ou un mauvais mouvement. C’est assez fréquent chez le chihuahua qui court comme un fou et tourne ou freine brutalement !

Comment savoir si son chien chihuahua souffre d’une luxation de la rotule?

Un mini chihuahua atteint d’une luxation montre précocement entre trois et neuf mois différents signes physiques alors qu’il est encore en pleine croissance. Il va se mettre à boiter d’un ou des deux membres postérieurs par intermittence, il a les membres fléchis, le chihuahua a du mal à sauter ou à monter les marches d’un escalier.

Ces signes physiques sont plus ou moins marqués en fonction du degré de la luxation. Ils sont accompagnés d’un inconfort ou d’une douleur.

Que faire si votre chihuahua présente des signes de luxation ?

Il est bien évidemment important de présenter votre chien à votre vétérinaire dès les premiers symptômes afin d’obtenir une prise en charge rapide.

Il pourra détecter une luxation par simple manipulation, c’est-à-dire juste en touchant votre chien. Le vétérinaire en procédant à une manipulation permettant de repositionner la rotule dans son emplacement habituel.

Il déterminera quel est le degré de luxation et déterminera la stratégie thérapeutique adaptée. Un traitement ou une opération chirurgicale.

En l’absence de décision cela risque de s’aggraver, des phénomènes arthrosiques peuvent survenir, il peut également y avoir une rupture des ligaments croisés.

Les ostéopathes obtiennent d’excellents résultats. Et conseille que l’animal soit le plus musclé possible, le faire marcher très régulièrement est une bonne chose. En revanche on limite les sauts (canapé et lit interdit, on soulève l’animal pour le monter dans la voiture). Et enfin faire nager son chihuahua le plus possible !!

Il existe 4 stades de luxation chez les tous petits chiens de petites tailles :

Stade 1:

La luxation est intermittente. La rotule peut se repositionner seule ou elle peut être remise en place manuellement (simplement en la touchant avec la main).

Stade 2 :

La luxation est intermittente et associée à une boiterie avec le membre fléchi ; la rotule peut revenir en place spontanément ou manuellement mais un début de malformations osseuses est observé.

Dans ces cas de stades peu avancés, votre vétérinaire peut vous conseiller d’utiliser des compléments alimentaires ou de la nourriture spéciale qui vont renforcer le cartilage de votre chien.Il pourra, dans certains cas, vous conseiller l’opération chirurgicale.

Stade 3 :

La luxation est permanente et elle entraîne des déformations osseuses dans la plupart des cas. La luxation permanente et associée à une rotation médiale du tibia. Elle peut être réduite manuellement mais se réforme immédiatement.

L’opération chirurgicale est obligatoire. Le taux de réussite de l’intervention est excellent ; la guérison reste toutefois tributaire du comportement du chihuahua en période post-opératoire. (Ne pas sauter ni faire de longues marches).

Stade 4 :

La luxation est permanente et irréductible de la rotule. Rotation du tibia.

L’opération chirurgicale

Il existe plusieurs possibilités de traitement chirurgical suivant le stade de la luxation. La chirurgie consiste généralement à stabiliser l’articulation de la rotule de diverses manières souvent en effectuant un creusement de la trochlée fémorale afin que la rotule s’emboîte mieux dedans et que l’articulation soit plus stable.

Les chances de succès sont d’autant meilleures que l’opération est précoce. D’où l’importance de présenter l’animal à un vétérinaire spécialiste dès les premiers signes.

Le succès du traitement ne dépend pas que de l’opération mais aussi du chien qui doit être calme et ne pas forcer sur l’articulation pendant la cicatrisation.